Share

Les casinos de la Riviera

La toute première maison de jeux d’Italie c’était celle de Ospedaletti, dans la villa Sultana,  au boulevard Regina Margherita. Bâti en 1884 , il a été conçu comme un Dôme Détente où les clients, y compris les aristocrates venant de toute l’Europe, se retrouvaient pour jouer  aux tables vertes. En 1905, après vingt ans environ de activité, Ospedaletti a cédé la licence au Casino de Sanremo, inauguré le 12 janvier 1905 et construit, dans le cadre d’un mandat de la mairie, par l’ingénieur français Eugène Ferret.

C’est en 1927 avec le Podestat Pietro Agosti et avec l’intervention de Benito Mussolini qui nait officiellement le Casino de Sanremo, grâce au Regio Decreto du 22 décembre.

Au début de 1900, les nobles et les aristocrates anglais, attirés par les charmantes grottes paléolithiques des Balzi Rossi de Ventimiglia, avaient favorisé l’ouverture d’un restaurant a pic sur la mer. En février 1911 il est inauguré le casino des ‘’Grottes Rouges’’ dans la commune de Ventimiglia. Le fait que en France le jeu au hasard était interdit c’etait à la base du succès nouveau casino. Pour cette raison la ville de Menton avait été reliè avec un tramway et par la suite avec un ascenseur que à partir de Ponte San Luigi emmenait les clients aux tables vertes. Le Casino des Grottes Rouge a résisté jusqu’en 1922 quand Ventimiglia a été obligée de céder la licence à Sanremo.

Une terrasse sur la mer. C’est ce que nous pouvons voir aujourd’hui, à cotè de la petite Église de Sant’Ampelio. Mais, en 1914, c’était le Casino de Bordighera, au même moment ou la ville entière été en plein changement, grâce aux nombreux hôtes nord-européens qui construisaient des villas de rêve sur la via Romana, et  vingt-six hôtel sur la promenade au bord de mer. Pareillement aux  casino de Ospedaletti et de Ventimiglia, celui de Bordighera à aussi été obligè de céder la licence des jeux à Sanremo en 1927.

[Samirah Muran]

Available also in: enEnglish (Anglais) deDeutsch (Allemand) ruРусский (Russe) itItaliano (Italien)