Share

Les traces de Charles Garnier: la Villa de Bordighera

Charles Garnier a été l’un des architectes les plus importants du XIX siècle. C’est lui qui a conçu, par exemple, l’Opéra de Paris, l’Observatoire de Nice, le Casino de Montecarlo e la salle des concerts, la Villa Maria Serena à Menton et la Villa Bischoffsheim à Bordighera alors dite Etelinda, l’école devenue plus tard le siège de la municipalité, l’église de Terrasanta pour la Bordighera moderne et le tracé de la voie romaine.

Garnier est venu à Bordighera pour soigner son fils, atteint par la tuberculose. Au mois de Mars de 1871, à la suite des évènements dramatiques de la guerre franco-prussienne, Garnier a vécu dans la ville de Menton à la Villa Santa Maria, invité par les amis Viale. Le mois de mai suivent il a acheté un terrain à Bordighera pour y construire sa maison.

Pour ce qui concerne la disposition des pièces elle est très rationnelle, Garnier a suivi l’évolution du paysage et de sa perception, plutôt que des règles abstraites, formelles ou de composition. La villa, élégante, simple dans ses finitions, est devenue un modelè copié a plusieurs reprises tout le long de la Riviera.

Le parc de la villa se vantait, à l’origine, d’environ 600 plantes d’espèces différentes qui venait de tous les continents : les oliviers, les palmiers, les citronniers, les orangers et les plante succulentes. De Amicis l’avait appelé ‘’Le royaume des Palmier’’. Le jardin dispose d’une magnifique colonne de Tuileries, offerte par la Société des architectes français à l’honneur de leur président.

La villa, conçue sur trois étages, qui communique par un élégant escalier en bois, peut être admirée du petit port de Bordighera et aujourd’hui vous pouvez aussi la visiter ou y séjourner.

[Rosanna Calò]

Available also in: enEnglish (Anglais) deDeutsch (Allemand) ruРусский (Russe) itItaliano (Italien)