Share

La ville romane de Albintimilium, dans la Ventimille moderne à la frontière avec la France

Les recherches menées par l’Istituto Internazionale di Studi Liguri dans l’aire des murs septentrionaux de la ville romaine, faisant partie de la XI Regio Liguria de l’age augustéen, continuent la tradition commencée par le grand archéologue ligure Nino Lamboglia en 1938 que d’ici a révolutionné la façon de faire l’archéologie, utilisant la méthode de fouille stratigraphique pour un site de l’age classique.

Les fouilles données en concession sur plusieurs années à l’Istituto per i Beni Archeologici della Liguria, ont permis l’acquisition de nouvelles donnés sur l’histoire et l’organisation topographique de Albintimilium, et de continuer l’importante école de formation, fondé a Ventimille en 1948 par Lamboglia lui même qui a formé des générations entières d’archéologues entre les fouille et les pièces. Les enquêtes menées pendent ces années ont permis de porter à jours une grande portion des murs qui bordent, du coté nord, en proximité de la pente de Collasgarba, l’ancien centre urbain et de découvrir un cimetière antique que, à partir de la moitié du V siècle d.c., prend place dans la zone, une fois avoir été abandonnée après les premieres invasions des barbares.

La fouille de l’Albintimilium romain est l’un des principaux site archéologiques de la Ligurie, avec ses murs, les routes, les thermes, un théâtre, insula et domus avec des planchers et de fresques en mosaïque est l’un des plus grands témoignage de vestiges romains dans la région.

[Daniela Gandolfi]

Available also in: enEnglish (Anglais) deDeutsch (Allemand) ruРусский (Russe) itItaliano (Italien)