Share

L’ail de Vessalico

L’ail de Vessalico a atteint, ces dernières années, une grande notoriété, surtout après que la chaine américaine CNN a ironisé au sujet de sa grande utilisation dans l’alimentation des italiens et que la chaine anglaise BBC a déclaré que ”l’ail de Vessalico est mieux que le Viagra” en causant en Grande Bretagne une véritable chasse au produit et une importante hausse des ventes.

Les quantités disponibles sur le marché ne sont malheureusement pas adéquates à la demande, car il est très difficile de cultiver les terrasses accrochés aux montagnes nues du Ponant Ligure, où il ne pousse que sur 7 hectares. Le travail est simple, mais fatigant : les sillons se creusent à la main ; on sème les gousses après les avoir laissé tremper une nuit entière (les bulbes ont été transmis durant les siècles, de génération en génération), on fertilise pour enfin récolter les plantes qu’on entrelace pour former les tresses caractéristiques.

Ingrédient indispensable de la sauce la plus traditionnelle de la Ligurie, le pistou, l’ail est objet de promotion dans le cadre de certaines manifestations comme la traditionnelle ”Fiera dell’Aglio”, qui se tient tous les ans à Vessalico le 2 juillet, il est présent, avec certification de sauvegarde Slow Food, aux éditions du ”Salone del Gusto di Torino” , et représente une grande ressource pour les petits centres de la Vallée Arroscia.

L’ail de Vessalico est considéré par les chefs comme ”la Rolls Royce” des différentes variétés existantes et beaucoup sont les cuisines de maisons et de restaurants autochtones qui l’exposent comme décor.

[Viviana Spada]

Available also in: enEnglish (Anglais) deDeutsch (Allemand) ruРусский (Russe) itItaliano (Italien)