Share

La Pinede du Cap et Marabutto

La Pinède du Cap de Bordighera Alta est un charmant poumon vert adossé au Palazzo Garnier, siège de la mairie de Bordighera et caractérisée par des vues suggestives de la mer.

L’aire serpente entre les pins maritimes séculaires de la garrigues et c’est l’une de zones de Bordighera plus fréquentées le soir par les jeunes et, surtout, dans la journée par le familles avec enfants.Dans la même aire se trouve aussi la poudrière (le marabutto ou marabuttu), construction militaire d’extraction arabe avec un des canons caractéristiques qui visaient vers la mer, mais qui n’ont pas suffit à empêcher le débarquement des anglais au  début du XIX siècle. Le marabutto a été  ramené récemment à son ancienne splendeur (2015) et un nouveau coquillage a été appliqué sur une des fenêtres, destination préféré par adultes et enfants pour écouter les sons de la mer.

Les canons – dont un seulement a été récupéré – étaient placés à protéger la côte à partir de 1783 (deux batteries : outre à celle du Cap, un’autre à la Ruota, en région Bagnabraghe). Les trois pièces adossés à la Pinède du Cap, disposées autour de la poudrière du Marabutto, étaient appelées, ironiquement, Butafoeugu, Tiralongni et Cagastrasse. Après qu’un navire anglais avait été bombardé par ces canons, un peu plus d’un an plus tard (19 juillet 1812) deux frégates et un vaisseaux anglais ont débarqué prés de 200 hommes qui, pour donner preuve de leur force ont marché sur le cap et ils ont même enlevé les canons.

[Andrea Moggio]

Available also in: enEnglish (Anglais) deDeutsch (Allemand) ruРусский (Russe) itItaliano (Italien)