Share

L’histoire et les curiosités du Casino de Sanremo

Le Casino de Sanremo est devenu la première maison de jeux d’Italie en 1905, quand la Ville des Fleurs a repris la licence à Villa La Sultana de Ospedaletti, qui l’avait exercé depuis 1884. Il a été conçu en style liberty par l’architecte français Eugène Ferret. Dans la Belle Époque c’était l’endroit de loisir où les riches hôtes, pour la plupart étrangers, passaient leurs journées. Dans tout cela les jeux de hasard étaient tolérés. Dans les folles années 30 la ville s’est imposée à niveau internationale car le gouvernement fasciste, qui avait interdit les jeux, avait donné l’autorisation à la Commune sanremasque de les pratiquer au Casino Municipale, pour pouvoir rivaliser avec la Côte d’Azur. La maison de jeux était aussi devenue un point de repère de la culture et du spectacle et, grâce à des conseillers tels que Pietro Mascagni, Luigi Pirandello et Francesco Pastonchi, créa les lundis (de nos jours le mardis) Littéraires. La reprise de Sanremo, après la deuxième guerre mondiale, est passée par le Casino. Le 29 janvier 1951 dans le Salon des Fêtes a débuté le Festival de la Chanson Italienne, diffusé à la radio. Par la suite, le Salon des Fêtes a été réaménagé et aujourd’hui il abrite les slot-machine, 484 au total. Au premier étage se succèdent les salles dédiées aux jeux traditionnels français et américains, où on peut revivre les émotions des personnages qui les ont fréquentées : Eduardo et Peppino De Filippo, Vittorio De Sica, le Roi Gustave de Suède, le Roi Léopold de Belgique, les Princes Rainier et Grace de Monaco et le Roi Faruq d’Égypte.

Available also in: enEnglish (Anglais) itItaliano (Italien)