Share

Floriseum, le Musée de la Fleur de Sanremo

Collections, expositions et un jardin enchanté pour raconter le monde de la floriculture

Au mois d’avril 2016, en rappel du lien entre Sanremo et la floriculture, à ouvert Floriseum, le Musée de la Fleur. Situé dans le parc de Villa Ormond, il s’alterne sur deux espaces qui hébergent plusieurs expositions et activités: le palais Winter, siège permanent, et la serre liberty Prediali, le pavillon pour les expositions temporaires.

L’idée de Floriseum naît suite à la donation que la veuve de l’hybridateur d’œillets Ermanno Moro a fait à la Ville de Sanremo: la totalité des documents de la collection du mari qui sont à présent abrités à l’étage du palais Winter, a représenté le premier cœur du Musée. Une vidéo de présentation, sur Sanremo et la tradition de la floriculture, accueille le visiteur au rez-de-chaussé, ainsi qu’un totem multimédia, présentant les espèces botaniques du parc de Villa Ormond, et des vitrines avec des informations à l’égard du travail des instituts de recherches qui participent aux activités du centre.

Floriseum est en fait dirigé par un comité scientifique qui s’occupe des expositions et des événements, réunissant notamment, entre autre, la municipalité de Sanremo, des départements et Centres de l’Université de Gênes, mais aussi l’Istituto Sperimentale per la Floricoltura di Sanremo (CREA-FSO) et l’Istituto Regionale per la Floricoltura (IRF).

Après l’inauguration printanière qui a piqué la curiosité des autochtones et des touristes, le 2017 a vu des expositions à l’égard de roses, de plantes succulentes, de plantes non autochtones ou  »exotiques » et de celles mentionnées dans les romans de Emilio Salgari.

Il y a tout un monde à découvrir, soit à l’intérieur que à l’extérieur des pavillons, où s’étend le parc de Villa Ormond, une des 8 new entry des  »Grandi Giardini Italiani » (ceux qui ont été sélectionnés par le network du Belpaese sont au total 120), avec ses espèces rares, les ficus splendides et les grands arbustes d’hibiscus. Floriseum ce n’est pas que de la botanique: dés l’automne, une série de paniers à fleur en roseau qui étaient utilisé dans le temps pour le transport et l’emballage des fleurs, devrait s’ajouter à la collection Moro, un autre élément de cette culture de la fleur qui a rendu Sanremo célèbre dans le monde entier.

Available also in: enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe) itItaliano (Italien)