Share

Le Sanctuaire de Laghet – France

La première fois que la Vierge Marie à manifesté sa présence à travers des guérisons miraculeuses remonte au 1652. Alors, où aujourd’hui se trouve le sanctuaire, il y avait une petite chapelle, perchée sur les hauteurs de Laghet dans le territoire de La Trinité. C’est Don Jaques Fighiera, prêtre de la voisine Eze, qui a fait restaurer l’église en 1625 et a donné la statue de la Vierge, que l’on peut encore admirer aujourd’hui dans le sanctuaire.

Au fil des siècles on a continuer à observer les soi-disant miracles attribués à la Vierge de Laghet. Entre eux aussi celui concernant un enfant de Camporosso, Giovanni Croese. Grièvement malade, il avait été améné au sanctuaire est-il était tout de suite guéri. Le jeune a remercié la Vierge en devenant frère capucin avec le nom de Francesco Maria da Camporosso. Ses dotes d’altruisme lui ont permis d’intervenir, avec des aides rapides et continues, en soutien des familles en difficulté, notamment celles des marins et des émigrés en Amérique, en gagnant ainsi l’appellation de Père Céleste. Très rigide envers lui-même, il s’imposait des pénitences: il dormait sur des planches nues, il se contentait de quelques morceaux de pain trempés dans de l’eau chaude et on le voyait tout le temps pieds nus, au couvent comme dans les rues de la ville. Il a été canonisé par le Pape Jean XXIII en 1962.

Quatre siècles de miracles sont témoignés dans le Sanctuaire par la collection de plus de 4mille ex-voto, une des plus riches d’Europe. Les dons à la Vierge Marie de la part des fidèles peuvent être admirés au musée des ex-voto, dans les couloirs du couvent et dans la crypte. Il s’agit de tableaux qui représentent la grâce reçue ou de petites plaques en marbre. D’autres dons sont représentés par des bouquets de mariées et souvenirs de baptême. Depuis le premier miracle en 1652, année appelée du  »prodige de Laghet » les miracles enregistrés ont été 36 dont seulement 22 ont aussi été reconnus par la commission théologique.

Depuis 1978 les sœurs Bénédictines du Sacré Cœur de Montmartre se sont installées au sanctuaire pour se mettre au service du diocèse. Le sanctuaire de Laghet est ouvert aux fidèles et aux visiteurs tous les jours de 7 à 21h30.

Samirah Muran

Available also in: enEnglish (Anglais) itItaliano (Italien)